fbpx

Un CDD saisonnier est un contrat de travail destiné aux activités saisonnières d’une entreprise.

Le travail saisonnier se caractérise par des activités qui se répètent chaque année et à dates fixes en fonction des saisons (récolte, cueillette, …) ou des modes de vie collectifs (tourisme…). Le Groupement GEA propose des offres d’emploi en CDD saisonniers toute l’année pour ses clients.

L’encadrement du recours au CDD saisonnier

Se que dit la loi  l’article 1242-2 du Code du travail : il s’agit du travail « dont les tâches sont appelées à se répéter chaque année, selon une périodicité à peu près fixe, en fonction du rythme des saisons ou des modes de vie collectifs, ou pour lequel, dans certains secteurs d’activité définis par décret ou par convention ou accord collectif de travail étendu, il est d’usage constant de ne pas recourir au CDI en raison de la nature de l’activité exercée et du caractère par nature temporaire de ces emplois ».

Les emplois saisonniers répondent à une augmentation temporaire, saisonnière et cyclique de l’activité d’une entreprise due à l’augmentation de sa clientèle à une période de l‘année.

La durée de travail pour le CDD saisonnier

La durée légale de travail des CDD saisonniers est fixée à 35 heures par semaine. En fonction des besoins ou de l’activité de l’entreprise, l’employé peut être amené dépasser le nombre d’heures travaillées. Il sera alors payé en heures supplémentaires.

  • 25% les huit premières heures,
  • puis de 50% à compter de la neuvième heure.

Le salarié doit bénéficier au minimum d’un jour de repos par semaine. Ce jour de repos n’est pas fixé au Dimanche. Avec un contrat CDD Saisonnier, l’employeur peut demander à travailler le Dimanche ou un jour férié. Contrairement à un CDD traditionnel, l’employeur n’est pas obligé de lui octroyer une majoration salariale ou de repos compensatoire.

La rémunération dans le CDD saisonnier

Le contrat CDD saisonnier a la particularité d’être basé sur une rémunération à l’heure et non au Mois. Le salarié est donc payé en fonction de ses heures travaillées.

Le salaire horaire est réglementé comme suit :

  • 80% du Smic horaire (7,80 euros bruts en 2017) s’il a 16 ans,
  • 90% du Smic horaire (8,78 euros bruts en 2017) s’il est âgé de 17 à 18 ans.
  • au minimum au Smic horaire (9,76 euros bruts en 2017) si le salarié saisonnier est âgé d’au moins 18 ans.
  • Au Groupement GEA, les mineurs bénéficient d’un SMIC à 100%.
Partager cette actualité :